Oreo

VOYAGE SANS RETOUR au cinéma le 11 septembre Interview Francois Gerard

Interview de François Gérard réalisé le 10 août 2013 au Shangri-la à Paris

Pour l’étalonnage du film, nous avons créé nous même notre propre chaine numérique pour l’étalonnage des images 2K et 4K DPX 10 bits LOG issu d’un Arriscan car le

film a été tourné en pellicule 35mm.

Pour maîtriser la qualité des images François Gérard a souhaité étalonner dans le confort tout en maîtrisant les coûts de post production.

HighFun a mis à sa disposition une salle. Dans cette salle François a installé une station de travail.

Assimilate a mis à dispo son logiciel Scratch qui nous a servi aussi pour la confo.

Panavision Alga nous amis à disposition un moniteur Sony Dcinéma dont François a réglé les settings et étalonné les couleurs RGB avec une sonde couplé à un ordinateur et un logiciel d’analyse.

Nous nous sommes calé sur l’environnement colorimétrique de notre prestataire final Digimage et avons donc opté pour du Rec 709.

Cécile Cheurlot et Pascal Nowak ont œuvré tour à tour sur l’étalonnage avec à l’esprit le retour sur 35mm avec l’imageur Arrilaser.

Après cette étape, il a fallut nettoyer l’image de toutes les saletés scannées qu’on retrouve obligatoirement sur l’image électronique. En général on nettoie son négatif 35mm avant, et on le scanne soit à sec, soit dans une solution volatile qui permet « d’aplanir » l’image. Les micro rayures disparaissent. Un procédé automatique basé sur la couche infrarouge du scan permet également d’enlever encore des poussières mais il en reste toujours.

Les procédés automatiques sont à proscrire, car ils génèrent des artéfacts indésirables. Passées toutes ces étapes, le résultat ne correspondait pas aux critères de qualité de François Gérard qui a toujours souhaité offrir le meilleur à ses spectateurs. Il a donc décidé de recourir à un soft qu’il surveillait depuis des années. Connu aujourd’hui sous le nom de Dark energy©, il est commercialisé en exclusivité pour le cinéma par Arri sous le nom Relativity© et sert en autre a retirer le bruit électronique généré par la mécanique et l’électronique de l’imageur Arriscan lors du passage de la dimension physique de l’image à sa dimension électronique. L’image du négatif est éclairée par une lumière led qu’on peut filtrer, et dont on peut gérer l’intensité en fonction du résultat recherché. ( en général par paresse on ne fait aucun tests ni settings particuliers…) et vient impressionner un Cmos monté sur Piezzo, qui va bouger autour de l’image. A ce stade on peut faire un scan en HDR (High Dynamic range) c’est à dire en deux passes ou en normal une passe. Le HDR permet de scanner avec un réglage pour les lumières hautes de l’image et un autre réglage pour les lumières basses. Ensuite le soft Arri recompose l’image. On a donc les parties surexposées dans un cas et sous-exposées dans l’autre qui sont écartées permettant d’avoir une dynamique de l’image très large. On parle ici de latitude de pose, ou d’exposition ; c’est ce qui permet de mesurer l’écart de restitution entre la lumière la plus haute et la lumière la plus basse. On parle alors de Diaph. Le soft Relativity® vient nettoyer l’image de ce bruit et éventuellement du grain. On peut ensuite appliquer à l’image la texture que l’on souhaite. On peut choisir un rendu d’émulsion comme pour une pellicule 35mm on vient alors filtrer l’image avec plugin supplémentaire.

Puis vient un ultime nettoyage final. François a ensuite nettoyé une par une les 30000 images du film à quatre reprises pendant plusieurs mois avec le logiciel Diamant de chez HS-ART-DIGITAL.

Aujourd’hui tout ce travail est nécessaire même pour vos films tournés en numérique, à l’exception bien sûr de la partie scanner. Avant de choisir le support de captation de l’image, posez-vous la question de sa destination finale. C’est en fonction de la destination finale, que vous aussi aurez à préparer votre environnement de travail. On pourrait aller encore plus loin dans la technique, mais déjà à ce stade vous êtes bien informés.

Interview retranscrite du réalisateur François Gérard.

François est un autodidacte il est bachelier et tout ce qu’il sait du cinéma il se l’est enseigné lui-même ; il n’a jamais eu la chance d’être assistant ou de pouvoir intégrer une école, faute de réseau et de moyen financiers.

Voyage Sans Retour L’affiche Officielle

Vu sur Allocine

Début de la communication autour du film

Oreo Distrib 57 évènements 50350 invités pour le Teaser 2

Pour la mise en ligne du Teaser 2, vous avez été 57 à créer un évènement. Certain ont mêm créé des groupes. Au final ce sont près de 50350 personnes qui ont été invitées à visionner en exclusivité sur vos murs le teaser 2. Soyez-en humblement remerciés. On va se serrer un peu dans la salle, mais il y aura de la place pour tout le monde. Lol! Au pire on fait plusieurs séances. Allez pop corn à volonté (salé ;) ) glaces et boissons fraîche…

Oreo va fournir un cadeau de l’un de nos partenaires aux gagnants du jeu. Les gagnants pourront envoyer une photo d’eux avec leur cadeau. La photo sera publiée sur la fanpage et ici sur le blog. Restez motivé dans les évènements, car après le teaser 2 viendra le teaser 3 et de nouvelles possibilités de gagner encore des cadeaux. Si vous aimez nos teasers n’hésitez pas à liker sur Allociné en cliquant sur le pouce à côté du tître « VOYAGE SANS RETOUR» écrit en rouge au dessus de la vidéo. Laisser vos commentaire sur la page du film, ainsi ils resteront jusqu’au 11 septembre. ;)

 

Sortie du Teaser 2

Sortie du Teaser 2

 

l’équipe marketing Oreo Distribution vous livre le second indice: Embruns Celui qui trouve le lieu remporte la mise. Plusieurs vainqueurs sont possibles. Vous postez vos réponses ici sur le blog, si vous avez des questions on y répond par oui ou par non chaque semaine. A chaque nouveau teaser un indice supplémentaire. Surtout n’allez pas directement demander à droite et à gauche dans le quartier, personne n’est au courant; on s’est décidé à la dernière minute. PS: on a reçu des plaintes de Skyrock c’est pas chez eux, allez pas faire chier Romano, il nous a cassé la tête…

Oreo 5 Talents retour de Anaïs du festival de Bruxelles

Voilà, l’aventure de Anaïs au festival de Bruxelles vient de prendre fin. Nul doute que toutes les discussions, les infos, les rencontres vont lui servir pour sa carrière future.

Anaïs Parello à Bruxelles

Financée par Oreo cette aventure unique et généreuse se renouvellera pour l’un des inscrits aux 5 talents chaque fois que cela sera possible jusqu’à la sortie en salle de Voyage Sans Retour en juin 2013. Devant le côté exceptionnel de la générosité de cette démarche, certains d’entre vous ont pu douté de la sincérité de Oreo, comme l’indique le courrier de Anaïs à la production rapportant les propos des comédiens du festival circonspects devant sa présence.

Anaïs et Dima

Mais nous sommes différents, nous souhaitons faire du cinéma différemment en permettant à tous ceux qui suivent notre travail de le partager avec nous. Le cinéma n’est pas une science exacte, c’est un métier difficile, il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus. Mais il est une chose qu’il convient de ne pas oublier. Ceux qui réussissent au final n’ont jamais baissé les bras. Et ceux qui baissent les bras ne réussissent jamais. Nous avons créé le concept des 5 talents pour ceux qui ne baissent jamais les bras.

Oreo 5 Talents Premier Jour avec Anaïs

Premier Contact, pour Anaïs avec Oreo, c’est parti pour une aventure incroyable avec le film « voyage Sans Retour » à Bruxelles.

Anaïs en partance pour Bruxelles avec le Thalys

Aucune société de distribution ou de production de films n’a jamais proposé une aventure pareille. Mais le rêve enfin se matérialise. Oreo est une société différente, animée par des ambitions différentes, prête à vous faire partager sa vision du cinéma. Cela n’est qu’un début à très vite.

Anaïs avec le président du jury Serge Riaboukine

Oreo 5 Talents : Anaïs Parello lève le voile

Je m’appelle Anaïs et je suis actuellement en première année aux cours Florent, à Paris.
J’ai été informée du projet « oreo 5 talents » par un site de castings sur lequel je m’étais inscrite depuis peu. J’ai rapidement décidé d’y participer.
C’est super de pouvoir donner l’occasion à de jeunes talents de se frayer un chemin dans le milieu du cinéma qui, disons-le, leur est assez peu accessible. Quand on commence dans le cinéma, on est un peu pris dans un cercle vicieux: personne ne veut de nous si l’on n’a pas d’expérience, et comme personne ne nous donne notre chance, il est justement difficile d’acquérir de l’expérience! L’idée de donner une chance à tout le monde, de placer chaque participant sur un pied d’égalité et qui plus est, sur un projet de long-métrage, m’a bien évidemment séduite. C’est un projet audacieux.

J’ai appris que j’avais été tirée au sort pour accompagner l’équipe du film « Voyage sans retour » au festival du film méditerranéen à Bruxelles il y a quelques jours. Je me suis d’abord beaucoup méfiée parce que j’avais participé au concours il y a un moment, et j’avais un peu oublié. Je ne pensais absolument pas que ça tomberait sur moi. Et comme je ne connais personne à qui cela soit arrivé, je me méfiais d’autant plus, on ne sait jamais vraiment à qui on a affaire…
L’aventure ne peut être qu’enrichissante, c’est formidable de pouvoir assister à une projection de film avec l’équipe du film! De plus, ce sera mon premier festival de cinéma et, je l’espère, pas le dernier.
En tant que comédienne, j’aspire bien sûr à pouvoir participer pleinement de la vie d’un film, qui serait également présenté à des festivals. J’ai des perspectives de carrière, je suis ambitieuse (il faut bien!) et simple à la fois. J’aimerais jouer dans des films qui me plaisent, avoir des rôles diversifiés, et en apprendre toujours plus sur ce merveilleux métier que j’ai choisi. C’est un métier dans lequel rien n’est jamais acquis, où l’on est dans un apprentissage perpétuel, et je pense que si on le voit comme cela, il est difficile de s’ennuyer. J’espère enfin pouvoir mêler ma passion pour les langues étrangères (je parle couramment anglais, espagnol et italien, en plus du français) à ma passion pour le cinéma.
J’ai hâte de pouvoir me lancer pleinement dans l’exploration et la découverte du métier passionnant de comédienne!

Cordialement,

Anaïs P.

Le jury des 5 talents Resul Pookutty

Nous avons décidé par respect de toutes les candidatures et pour éviter toute suspicion, que les 5 talents seraient choisis par un jury international et non par des membres de la production Oreo. Aujourd’hui nous vous présentons le deuxième d’entre eux.

Monsieur Pokkutti est le fondateur du son moderne dans le cinéma Bollywoodien.  C’est avec une grande fierté que nous l’accueillons dans le jury des 5 talents Oreo. Les fiches, documents, bandes démo seront traduites afin qu’il puisse choisir parmi les candidats.

Resul Pookutty
Récompensé par l’Oscar du Mixage, un Bafta, et un CAS award pour le Mixage de Slumdog millionnaire
http://www.imdb.fr/name/nm1017076/
sera également membre du jury
resul@canariespostsound.com

« Voyage Sans Retour » projection le 15 novembre à Bruxelles avec la gagnante

Voici la personne que le tirage au sort a désignée.

Anaïs. Elle s’est inscrite comme comédienne pour être l’un des 5 talents que recherche Oreo pour faire un film avec des inconnus. Elle nous vient de la belle ville de Montpellier. Elle a fait Hypokhâgne et Khâgne et partagera avec vous son expérience au sein de l’équipe du film. Vous pouvez découvrir ici son book et son CV 

Anaïs est la gagnante

Le 15 novembre elle accompagnera l’équipe du film pour l’avant première à Bruxelles. Elle a choisi une personne pour l’accompagner, elle seule pourra vous dire qui est cette personne. Donc le 15 novembre elle voyagera avec nous. Pour ses fans et les paparazzi, je vous donne un tuyau, elle sera logée dans le charme le chic et le confort raffiné d’un hôtel 5 étoiles de luxe situé à deux pas de la très célèbre Grand-place de Bruxelles classée au patrimoine mondial de l’humanité proche du quartier du Sablon et de ses Antiquaires.

Elle vivra une expérience unique et pourra se laisser porter par l’évènement. Elle assistera à la projection aux côtés du président du jury, du réalisateur du film et des comédiens présents. Elle aura ensuite grâce à son badge tous accès la journée du 16 pour faire connaissance avec l’ensemble des autres réalisateurs et artistes présents à cet événement. Elle pourra aussi flâner dans les ruelles du quartier du sablon, à l’architecture exceptionnelle du 17ème siècle. Elle en profitera pour visiter les nombreux antiquaires et galeries d’arts ou déguster les derniers « crus » des célèbres pâtissiers et maîtres chocolatiers belges.

Bravo à toi Anaïs

Le jury des 5 talents Oreo Milon Terc

En vous inscrivant pour postuler, vous nous avez témoigné votre confiance ; nous prenons cela comme une grande responsabilité. Les candidatures sont une affaire sérieuse, et c’est sérieusement que nous les gérons.

Compte tenu de la collusion d’intérêt mise récemment en lumière par le concours de scénario d’une grande chaine, nous avons décidé par respect de toutes les candidatures et pour éviter toute suspicion, que les 5 talents seraient choisis par un jury international et non par des membres de la production Oreo. Aujourd’hui nous vous présentons le premier d’entre eux.

Milon Terc 

Président Fondateur de la Famo

FILMOVÁ AKADEMIE MIROSLAVA ONDŘÍČKA


Monsieur Terc (à droite sur la photo aux côtés de Milos Forman) a longtemps dirigé la Famu école nationale publique du cinéma à Prague en République tchèque considérée comme la meilleure école de cinéma en Europe. Au cours de sa carrière, il a quitté cette école pour fonder la première académie de cinéma privée en République Tchèque dans la ville de Pisek.

L’académie du cinéma a été nommée en hommage au célèbre directeur de la photographie : Miroslav Ondricek. Aujourd’hui l’école accueille des milliers d’étudiants venus de l’Europe entière dont des Français. Elle a de nombreux programmes Erasmus.

C’est avec une grande fierté que nous accueillons Monsieur Terc dans le jury des 5 talents Oreo. Les fiches, documents, bandes démo seront traduites en tchèque afin qu’il puisse choisir parmi les candidats.