Anaïs Parello

Oreo 5 Talents Anaïs partage son expérience avec vous

Bonjour tout le monde !

C’est encore les yeux remplis d’étoiles que je vous raconte mon incroyable aventure avec Oreo Production et l’équipe du film Voyage sans retour ! Il a été très difficile de quitter Bruxelles, j’y serais bien restée un peu plus longtemps. J’ai d’ailleurs failli rater mon train de retour… Acte manqué me direz-vous ?

Le voyage a donc très bien commencé : j’ai rencontré François Gérard, réalisateur de Voyage sans retour, Maya Racha, comédienne, ainsi que Noémie, de Oreo Production, qui m’ont très gentiment accueillie autour d’un thé, dès mon arrivée à la gare.

Puis, direction le Thalys ! Quelques photos, et hop, en voiture ! Le voyage s’est très bien passé, François, très accessible,  nous a montré des photos de ses voyages, et on n’a finalement pas vu le temps passer.

Arrivée à Bruxelles, je n’en croyais pas mes yeux, on nous a emmenés à l’hôtel Royal Windsor, qui porte bien son nom ! C’était tout simplement royal ! Mais pas le temps de s’y arrêter trop longtemps, j’ai profité de mon temps libre pour me promener dans les rues de la belle ville de Bruxelles, il y faisait très froid, mais c’était tellement beau !

Puis est enfin venu le moment tant attendu de rencontrer les membres du Jury : Serge Riaboukine, Philippe Faucon, Stefano Cassetti, Luca Ragazzi, Dima El-Horr, des gens tout aussi passionnants que passionnés. Il était très amusant de voir qu’ils étaient tous étonnés de ma présence :

Anaïs et Philippe Faucon

« Vous avez joué dans quel film, vous ? Vous présentez quelque chose au festival ? – Non, j’ai été sélectionnée parmi des internautes pour avoir la chance d’assister au festival et de vous rencontrer !– Ah bon ? Ca se fait, ça ? Mais c’est génial ! »

Eh oui, c’est génial, même les membres du jury n’en revenaient pas. L’initiative unique de Oreo Production est décidément à saluer !

Le soir, la projection de Voyage sans retour a eu lieu au Botanique, très bel endroit en plein cœur de Bruxelles. J’ai passé un moment très agréable en visionnant ce beau film (je vous en dirai un peu plus à propos du film en lui-même plus tard). J’ai été ravie de pouvoir en discuter avec François Gérard, véritable homme-orchestre, qui fait presque tout dans le film  (scénariste, réalisateur, comédien, compositeur…) et qui reste pourtant très modeste. Le tout s’est déroulé dans un cadre fort sympathique : musique, petits fours, ambiance Méditerranéenne assurée !

Le lendemain, quartier libre ! J’ai pu déambuler dans les petites rues bruxelloises, prendre des photos, notamment du magnifique passage St Hubert. Et comme Bruxelles c’est quand même la capitale de la bande-dessinée, je n’ai pas pu m’empêcher d’aller faire un tour au centre de la BD. Ce fut donc un séjour riche en découvertes et en émotions !

Je ne remercierai jamais assez Oreo Production. Mille merci !! Continuez à aider de jeunes talents à réaliser leurs rêves, c’est extraordinaire ! Et bonne chance pour la réalisation de vos projets à venir.

Anaïs