Administrateur

VOYAGE SANS RETOUR au cinéma le 11 septembre Interview Francois Gerard

Interview de François Gérard réalisé le 10 août 2013 au Shangri-la à Paris

Pour l’étalonnage du film, nous avons créé nous même notre propre chaine numérique pour l’étalonnage des images 2K et 4K DPX 10 bits LOG issu d’un Arriscan car le

film a été tourné en pellicule 35mm.

Pour maîtriser la qualité des images François Gérard a souhaité étalonner dans le confort tout en maîtrisant les coûts de post production.

HighFun a mis à sa disposition une salle. Dans cette salle François a installé une station de travail.

Assimilate a mis à dispo son logiciel Scratch qui nous a servi aussi pour la confo.

Panavision Alga nous amis à disposition un moniteur Sony Dcinéma dont François a réglé les settings et étalonné les couleurs RGB avec une sonde couplé à un ordinateur et un logiciel d’analyse.

Nous nous sommes calé sur l’environnement colorimétrique de notre prestataire final Digimage et avons donc opté pour du Rec 709.

Cécile Cheurlot et Pascal Nowak ont œuvré tour à tour sur l’étalonnage avec à l’esprit le retour sur 35mm avec l’imageur Arrilaser.

Après cette étape, il a fallut nettoyer l’image de toutes les saletés scannées qu’on retrouve obligatoirement sur l’image électronique. En général on nettoie son négatif 35mm avant, et on le scanne soit à sec, soit dans une solution volatile qui permet « d’aplanir » l’image. Les micro rayures disparaissent. Un procédé automatique basé sur la couche infrarouge du scan permet également d’enlever encore des poussières mais il en reste toujours.

Les procédés automatiques sont à proscrire, car ils génèrent des artéfacts indésirables. Passées toutes ces étapes, le résultat ne correspondait pas aux critères de qualité de François Gérard qui a toujours souhaité offrir le meilleur à ses spectateurs. Il a donc décidé de recourir à un soft qu’il surveillait depuis des années. Connu aujourd’hui sous le nom de Dark energy©, il est commercialisé en exclusivité pour le cinéma par Arri sous le nom Relativity© et sert en autre a retirer le bruit électronique généré par la mécanique et l’électronique de l’imageur Arriscan lors du passage de la dimension physique de l’image à sa dimension électronique. L’image du négatif est éclairée par une lumière led qu’on peut filtrer, et dont on peut gérer l’intensité en fonction du résultat recherché. ( en général par paresse on ne fait aucun tests ni settings particuliers…) et vient impressionner un Cmos monté sur Piezzo, qui va bouger autour de l’image. A ce stade on peut faire un scan en HDR (High Dynamic range) c’est à dire en deux passes ou en normal une passe. Le HDR permet de scanner avec un réglage pour les lumières hautes de l’image et un autre réglage pour les lumières basses. Ensuite le soft Arri recompose l’image. On a donc les parties surexposées dans un cas et sous-exposées dans l’autre qui sont écartées permettant d’avoir une dynamique de l’image très large. On parle ici de latitude de pose, ou d’exposition ; c’est ce qui permet de mesurer l’écart de restitution entre la lumière la plus haute et la lumière la plus basse. On parle alors de Diaph. Le soft Relativity® vient nettoyer l’image de ce bruit et éventuellement du grain. On peut ensuite appliquer à l’image la texture que l’on souhaite. On peut choisir un rendu d’émulsion comme pour une pellicule 35mm on vient alors filtrer l’image avec plugin supplémentaire.

Puis vient un ultime nettoyage final. François a ensuite nettoyé une par une les 30000 images du film à quatre reprises pendant plusieurs mois avec le logiciel Diamant de chez HS-ART-DIGITAL.

Aujourd’hui tout ce travail est nécessaire même pour vos films tournés en numérique, à l’exception bien sûr de la partie scanner. Avant de choisir le support de captation de l’image, posez-vous la question de sa destination finale. C’est en fonction de la destination finale, que vous aussi aurez à préparer votre environnement de travail. On pourrait aller encore plus loin dans la technique, mais déjà à ce stade vous êtes bien informés.

Interview retranscrite du réalisateur François Gérard.

François est un autodidacte il est bachelier et tout ce qu’il sait du cinéma il se l’est enseigné lui-même ; il n’a jamais eu la chance d’être assistant ou de pouvoir intégrer une école, faute de réseau et de moyen financiers.

Voyage Sans Retour L’affiche Officielle

Vu sur Allocine

Début de la communication autour du film

Oreo Distrib 57 évènements 50350 invités pour le Teaser 2

Pour la mise en ligne du Teaser 2, vous avez été 57 à créer un évènement. Certain ont mêm créé des groupes. Au final ce sont près de 50350 personnes qui ont été invitées à visionner en exclusivité sur vos murs le teaser 2. Soyez-en humblement remerciés. On va se serrer un peu dans la salle, mais il y aura de la place pour tout le monde. Lol! Au pire on fait plusieurs séances. Allez pop corn à volonté (salé ;) ) glaces et boissons fraîche…

Oreo va fournir un cadeau de l’un de nos partenaires aux gagnants du jeu. Les gagnants pourront envoyer une photo d’eux avec leur cadeau. La photo sera publiée sur la fanpage et ici sur le blog. Restez motivé dans les évènements, car après le teaser 2 viendra le teaser 3 et de nouvelles possibilités de gagner encore des cadeaux. Si vous aimez nos teasers n’hésitez pas à liker sur Allociné en cliquant sur le pouce à côté du tître « VOYAGE SANS RETOUR» écrit en rouge au dessus de la vidéo. Laisser vos commentaire sur la page du film, ainsi ils resteront jusqu’au 11 septembre. ;)

 

Sortie du Teaser 2

Sortie du Teaser 2

 

l’équipe marketing Oreo Distribution vous livre le second indice: Embruns Celui qui trouve le lieu remporte la mise. Plusieurs vainqueurs sont possibles. Vous postez vos réponses ici sur le blog, si vous avez des questions on y répond par oui ou par non chaque semaine. A chaque nouveau teaser un indice supplémentaire. Surtout n’allez pas directement demander à droite et à gauche dans le quartier, personne n’est au courant; on s’est décidé à la dernière minute. PS: on a reçu des plaintes de Skyrock c’est pas chez eux, allez pas faire chier Romano, il nous a cassé la tête…

Les amis de Youki mascotte de « voyage sans retour »

Frantz et son Kikou

Kikou aka Cayenne Bien sous tout rapport, élégant, Racé, Collier platine, clubbeur juste ce qu’il faut, fréquente, mais uniquement des Chiennes racées, libre les week-ends ensoleillés. Wouaf

 

Oreo Distrib 1er Teaser sur Allociné 1er jeu

Pour la mise en ligne du premier teaser l’équipe marketing Oreo Distribution nous a cassé la tête. Ouais les spectateurs, ils en peuvent plus de patienter faites quelque chose à la prod. Du coup on a décidé de vous faire gagner la bande originale du film dédicacée par l’actrice ou l’acteur de votre choix (ils sont pas encore au courant). Pour jouer c’est très simple, on à tout testé au bureau avec Youki le Yorkshire de notre secrétaire (Mona). Il est trop tebé ce chien, et pourtant il a trouvé. Donc le CD de la bande originale se trouve à moins de 500 mètres du cinéma le plus fréquenté de Paname. C’est un haut lieu de la capitale connu même au japon surtout des japonaises… Celui qui trouve le lieu remporte la mise. Plusieurs vainqueurs sont possibles. Vous postez vos réponses ici sur le blog, si vous avez des questions on y répond par oui ou par non chaque semaine. A chaque nouveau teaser un indice supplémentaire. Surtout n’allez pas directement demander à droite et à gauche dans le quartier, personne n’est au courant; on s’est décidé à la dernière minute. PS: Skyrock est dans le périmètre, mais c’est pas chez eux, alors faites pas chier Difoul & Romano, sinon Paméla va nous embrouiller.

Oreo 5 Talents retour de Anaïs du festival de Bruxelles

Voilà, l’aventure de Anaïs au festival de Bruxelles vient de prendre fin. Nul doute que toutes les discussions, les infos, les rencontres vont lui servir pour sa carrière future.

Anaïs Parello à Bruxelles

Financée par Oreo cette aventure unique et généreuse se renouvellera pour l’un des inscrits aux 5 talents chaque fois que cela sera possible jusqu’à la sortie en salle de Voyage Sans Retour en juin 2013. Devant le côté exceptionnel de la générosité de cette démarche, certains d’entre vous ont pu douté de la sincérité de Oreo, comme l’indique le courrier de Anaïs à la production rapportant les propos des comédiens du festival circonspects devant sa présence.

Anaïs et Dima

Mais nous sommes différents, nous souhaitons faire du cinéma différemment en permettant à tous ceux qui suivent notre travail de le partager avec nous. Le cinéma n’est pas une science exacte, c’est un métier difficile, il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus. Mais il est une chose qu’il convient de ne pas oublier. Ceux qui réussissent au final n’ont jamais baissé les bras. Et ceux qui baissent les bras ne réussissent jamais. Nous avons créé le concept des 5 talents pour ceux qui ne baissent jamais les bras.

Oreo 5 Talents Anaïs partage son expérience avec vous

Bonjour tout le monde !

C’est encore les yeux remplis d’étoiles que je vous raconte mon incroyable aventure avec Oreo Production et l’équipe du film Voyage sans retour ! Il a été très difficile de quitter Bruxelles, j’y serais bien restée un peu plus longtemps. J’ai d’ailleurs failli rater mon train de retour… Acte manqué me direz-vous ?

Le voyage a donc très bien commencé : j’ai rencontré François Gérard, réalisateur de Voyage sans retour, Maya Racha, comédienne, ainsi que Noémie, de Oreo Production, qui m’ont très gentiment accueillie autour d’un thé, dès mon arrivée à la gare.

Puis, direction le Thalys ! Quelques photos, et hop, en voiture ! Le voyage s’est très bien passé, François, très accessible,  nous a montré des photos de ses voyages, et on n’a finalement pas vu le temps passer.

Arrivée à Bruxelles, je n’en croyais pas mes yeux, on nous a emmenés à l’hôtel Royal Windsor, qui porte bien son nom ! C’était tout simplement royal ! Mais pas le temps de s’y arrêter trop longtemps, j’ai profité de mon temps libre pour me promener dans les rues de la belle ville de Bruxelles, il y faisait très froid, mais c’était tellement beau !

Puis est enfin venu le moment tant attendu de rencontrer les membres du Jury : Serge Riaboukine, Philippe Faucon, Stefano Cassetti, Luca Ragazzi, Dima El-Horr, des gens tout aussi passionnants que passionnés. Il était très amusant de voir qu’ils étaient tous étonnés de ma présence :

Anaïs et Philippe Faucon

« Vous avez joué dans quel film, vous ? Vous présentez quelque chose au festival ? – Non, j’ai été sélectionnée parmi des internautes pour avoir la chance d’assister au festival et de vous rencontrer !– Ah bon ? Ca se fait, ça ? Mais c’est génial ! »

Eh oui, c’est génial, même les membres du jury n’en revenaient pas. L’initiative unique de Oreo Production est décidément à saluer !

Le soir, la projection de Voyage sans retour a eu lieu au Botanique, très bel endroit en plein cœur de Bruxelles. J’ai passé un moment très agréable en visionnant ce beau film (je vous en dirai un peu plus à propos du film en lui-même plus tard). J’ai été ravie de pouvoir en discuter avec François Gérard, véritable homme-orchestre, qui fait presque tout dans le film  (scénariste, réalisateur, comédien, compositeur…) et qui reste pourtant très modeste. Le tout s’est déroulé dans un cadre fort sympathique : musique, petits fours, ambiance Méditerranéenne assurée !

Le lendemain, quartier libre ! J’ai pu déambuler dans les petites rues bruxelloises, prendre des photos, notamment du magnifique passage St Hubert. Et comme Bruxelles c’est quand même la capitale de la bande-dessinée, je n’ai pas pu m’empêcher d’aller faire un tour au centre de la BD. Ce fut donc un séjour riche en découvertes et en émotions !

Je ne remercierai jamais assez Oreo Production. Mille merci !! Continuez à aider de jeunes talents à réaliser leurs rêves, c’est extraordinaire ! Et bonne chance pour la réalisation de vos projets à venir.

Anaïs

Oreo 5 Talents Premier Jour avec Anaïs

Premier Contact, pour Anaïs avec Oreo, c’est parti pour une aventure incroyable avec le film « voyage Sans Retour » à Bruxelles.

Anaïs en partance pour Bruxelles avec le Thalys

Aucune société de distribution ou de production de films n’a jamais proposé une aventure pareille. Mais le rêve enfin se matérialise. Oreo est une société différente, animée par des ambitions différentes, prête à vous faire partager sa vision du cinéma. Cela n’est qu’un début à très vite.

Anaïs avec le président du jury Serge Riaboukine

Voyage Sans Retour embarquement immédiat pour Bruxelles avec Anaïs

Des nouvelles avant notre départ imminent avec Anaïs Parello pour l’avant première du film « voyage sans retour » Bruxelles*.

Grand place Bruxelles peinture de Ron

Vous avez étés des centaines à envoyer des messages de soutien à Anaïs, c’est très touchant de votre part. Nous ne les avons pas tous publiés, et pour cause ils étaient si nombreux. Bien sûr Anaïs en prend connaissance. Voici le message qu’elle souhaite partager avec vous :

Merci pour tous vos gentils messages, ça me fait très plaisir! Je vais bien en profiter et vous raconterai tout, promis! A bientôt, Anaïs

Anaïs partagera ici avec vous les impressions de son voyage avec l’équipe du film « voyage sans retour ». Elle vous racontera son expérience de jeune comédienne en devenir au travers de ses photos et de ses rencontres avec la presse et l’équipe du festival, avant nous l’espérons fort pour elle, d’en faire définitivement son métier.

Les inscriptions pour les 5 talents Oreo seront définitivement closes aux retardataires sous 48h que chacun soit ici remercié pour sa participation.

*Découvrez cette aquarelle de Ronald Kötteritzsch un grand peintre amateur Allemand né à Leipzig en 1961. Vous pouvez apprécier son travail par le lien sur la photo. Je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager une citation chère à son coeur qu’il a repris de : Edvard Munch « Pour un artiste, l’éloge est surtout une chose dangereuse. »